• Sainte République Française …

    Posté le 1 nov 2012 sous Actualités | Commentaires fermés

     De la fille aînée de l’Eglise à la République Française, la France a donné une multitude de Saints à l’Eglise de Rome

    Mon goût pour l’Histoire de France en général, et pour le lien si remarquable entre l’Eglise et la France à travers les siècles en particulier, m’encourage ce petit billet à l’occasion de la fête de la Toussaint. Ce thème est d’autant plus actuel que le 20 octobre dernier, Manuel Valls, actuel ministre de l’Intérieur et à ce titre en charge des Cultes, a assisté au Vatican à la canonisation du jésuite français Jacques Berthieu, premier saint de Madagascar.

    J’ai souhaité ici dresser une petite litanie de quelques saints que l’Eglise Catholique a déclaré Saints Patrons de la France

    La Sainte patronne principale de la France est la Bienheureuse Vierge Marie, sous le vocable de son Assomption dans le ciel. Depuis les premiers siècles de l’Eglise jusqu’à notre temps, Irénée et Eucher de Lyon, Hilaire de Poitiers, Bernard de Clairvaux, François de Sales, et nombre d’autres saints de France, ont célébré Marie et contribué à promouvoir et amplifier à travers la France le culte de la Mère de Dieu.

    Entre traditions et particularismes régionaux, ces saints font pleinement partie de l’Histoire de notre Nation

    Une série de Saints patrons secondaires vient également intercéder pour la protection de la France, au rang desquels Sainte Jeanne d’Arc, née vers 1412 à Domrémy, morte sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen, est une héroïne de l’Histoire de France. Chef de guerre et sainte de l’Église catholique, connue depuis l’époque comme « la Pucelle d’Orléans », et depuis le XIXe siècle comme « mère de la nation ».

    C’est à l’époque de Charlemagne, que Sainte Pétronille fut quant à elle reconnue patronne des rois de France, elle devint patronne nationale quand la France se nomma « Fille aînée de l’Église », ce qui a fait dire que la France est la première fille de l’Église comme Pétronille est la fille du premier chef de l’Église. La tradition veut que Pétronille soit la fille spirituelle de saint Pierre, c’est lui qui l’aurait baptisée.

    L’apôtre de la Gaule, Saint Martin de Tours est également un Saint patron secondaire de la France, il fut saint protecteur durant l’ère mérovingienne et aujourd’hui plus de 4 000 églises lui sont dédicacées en France. Saint Denis et Saint Rémi l’accompagne également dans cette tache de patronner la France.

    Plus récemment, c’est le Pape Pie XII qui en 1944 donna Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus comme nouvelle patronne secondaire de la France.

    En outre, notre pays est sous la protection de l’Archange Saint Michel, qui protège également les parachutistes de notre armée.

     

    Cette litanie de Saints et de Saintes évoquée plus haut, les traditions de patronage qui existent encore dans certaines professions, associations ou villages, sont autant de symboles vivants de l’impact de l’Eglise Catholique dans notre pays. Entre traditions et particularismes régionaux, ces saints font pleinement partie de l’Histoire de notre Nation.

    • delicious
    • digg
    • reddit

Commentaires fermés.

Blog realise par MBG Ouest COM - Mentions legales