• L’UDI : Une question d’Europe ?

    Posté le 17 fév 2013 sous Actualités | Commentaires fermés L’UDI : Une question d’Europe ?

    La semaine parlementaire fut riche avec l’adoption par l’Assemblée Nationale du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels, et particulière avec la sortie de l’hémicycle des députés de l’UDI.

    Un fait rare pour des centristes qui, par leur modération, temporisent les excès de grogne ou d’allégresse de leurs collègues. Un fait qui mérite d’être souligné avec la sortie des députés radicaux si attachés au Parlementarisme et à l’institution de l’Assemblée Nationale, qu’ils honorent par la défense de leur héritage républicain.

    Deux raisons ont poussé les députés UDI à agir de la sorte. La première relève plus de la forme, en effet le Premier Ministre a refusé de répondre à la question de Jean-Louis BORLOO et a envoyé son ministre des affaires européennes à la place. Pourtant, quand un président de groupe interpelle le Premier Ministre, il est de coutume à l’Assemblée Nationale que ce dernier lui réponde directement.

    La deuxième raison relève quant à elle du fond. Jean-Louis BORLOO a interrogé le Premier Ministre sur le budget européen qui a été voté à la baisse, il y a quelques jours, par le Conseil Européen. Le président du groupe UDI a demandé l’organisation d’un débat au sein de l’hémicycle sur ce sujet majeur.

    A l’heure, où l’Europe a besoin d’être conforté et renforcé dans son statut, dans sa légitimité et dans ses organisations ; au moment où la crise frappe les pays de  l’Union Européenne, que le chômage s’installe et que la récession touche nos économies, le Conseil décide de réduire son budget.

    A l’aube d’une éventuelle sortie de la Grande Bretagne et de l’enfoncement de certains pays dans le cercle vicieux du déficit et de la dette, le Conseil envoie un message qui ne pousse pas l’optimisme.

    C’est parce que l’UDI est convaincu que c’est grâce à plus d’Europe, à une Europe plus démocratique et indépendante, que nos pays réussiront à sortir de cette crise sans passer par des heures sombres comme ce fut le cas à la suite d’épisodes économiques aussi dramatiques que ceux que nous vivons actuellement.

    A l’UDI, nous sommes le seul parti pro-européen dans lequel l’ensemble de ses membres sont pour plus d’Europe !

    Pour ces raisons, l’UDI a demandé ce débat et que le gouvernement a accepté après l’avoir refusé. Avec ce débat sur le budget européen, les partis vont devoir se dévoiler et le gouvernement donner son cap. Aujourd’hui, le flou persiste quand l’actuel Président de la République était partisan du OUI en 2005 et que son actuel Ministre des Affaires Etrangères faisait campagne pour le NON, on se demande quelle est notre vision de l’Europe de demain ? Ce débat va être enrichissant et va mettre en avant les différences internes des partis sur les orientations de notre politique européenne.

    Ce que nous savons déjà, c’est qu’à l’UDI, nous sommes le seul parti pro-européen dans lequel l’ensemble de ses membres sont pour plus d’Europe.

    • delicious
    • digg
    • reddit

Commentaires fermés.

Blog realise par MBG Ouest COM - Mentions legales