• Nation des Droits de l’Homme, qu’as-tu fait de ton Histoire?

    Posté le 4 sept 2011 sous Actualités | Commentaires fermés Nation des Droits de l’Homme, qu’as-tu fait de ton Histoire?

    Clovis, Saint Louis, Louis XVI et Napoléon disparaissent des programmes scolaires.

    Comment comprendre une telle direction ? Alors que la question, le problème diront certains, de l’Identité Nationale fait la une de nos quotidiens tous les 6 mois.
    L’Histoire de France, l’Ecole Républicaine et l’Identité Nationale sont, je le pense, sincèrement liées, lien bien plus tangible et réel que celui accordant l’Identité Nationale à l’origine ethnique ou encore à la religion. Comment comprendre que l’on impose aux professeurs de choisir un règne entre celui de François 1er, d’Henri IV, de Louis XIII ou de Louis XIV pour parler de l’émergence du « Roi absolu ». Entre la genèse de la Renaissance du premier, le climat religieux prépondérant entre catholiques et protestants lorsque le deuxième était au pouvoir, ou le rayonnement politique, économique et culturel durant le règne du Roi Soleil, il n’y a rien de semblable, ni même de remplaçable ou d’interchangeable. Et bien pourtant, aujourd’hui, des choix arbitraires devront être effectués.

    Imaginez-vous qu’aujourd’hui, on peut obtenir son brevet des collèges sans avoir étudié l’épopée napoléonienne ! En effet, sur les cinq thématiques développant la fondation de la France moderne (Révolution et Empire) qui peuvent être choisies par les professeurs, trois excluent la période de l’Empire. Cette même période qui a vu la création du Code Civil, la création de grands organes de l’Etat tels le corps des Préfets ou la Cour des Comptes, mais aussi l’architecture de Paris, et des noms tels Austerlitz, Wagram ou Waterloo qui ne doivent pas demeurer seulement des désignations d’avenues ou de boulevards. Notons en parallèle la disparition de l’étude de Napoléon dans le programme de Seconde, « le plus célèbre des français » pour reprendre l’expression de Jean TULARD, ferait-il peur, fait-il honte à la France ? Alors que l’étude de la légende dorée et de la légende noire de ce dernier de façon comparée est un exercice de réflexion, de participation et de synthèse inouï, eh bien les futurs élèves de seconde en seront privés.

    Je vous invite à retrouver un dossier passionnant sur ces coups de gomme dans les programmes d’histoire, dans le Figaro Magazine du 27 aout 2011.

    • delicious
    • digg
    • reddit

Commentaires fermés.

Blog realise par MBG Ouest COM - Mentions legales